Parrainez les !
Pour atteindre le centre de parrainages, cliquez sur l'image ci-dessous :
Aidez-les !
66% de votre don est déductible de vos impôts

Marque-page social
Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez l’adresse de Association Bêtes de Scène sur votre site de social bookmarking

Conservez et partagez l'adresse de Bêtes de Scène, association de protection animale sur votre site de social bookmarking

Partagez
Aller en bas
avatar
sakura
Habitué
Habitué
Féminin
Nombre de messages : 5169
Age : 37
Localisation : Meillac
Emploi/loisirs : paramédical/ passionnée de tous nos compagnons poilus
Humeur : couci-couça
Date d'inscription : 19/06/2009

Pétition: Les Préfets de l’Aude et de Haute Marne autorisent l’abattage des chiens errants

le Mar 17 Sep 2013 - 19:23
le massacre réalisé en roumanie sur tous les chiens s'étend à présent en France... jusqu'où l'espèce humaine ira dans ses dérives!

Désolée, je n'arrive à copier/coller l'article sur ce post mais voici le lien:
http://www.cause-animale-nord.fr/?p=9288
HORREUR : Abattage des chiens errants autorisé en Haute Marne et Aube
Annuler l’abattage des chiens errants la nuit en Haute Marne et Aube ! Signez et partagez en masse ! Merci
http://www.change.org/fr/pétitions/les-préfets-de-l-aube-et-de-la-haute-marne-annuler-l-abattage-des-chiens-errants-la-nuit
Les défenseurs des chiens errants montrent les crocs
Bar-sur-Aube- Les défenseurs de la cause animale s’insurgent contre l’abattage de chiens errants autorisé par la préfecture. Un cas « extrême » rappelle cette dernière
L’arrêté interpréfectoral autorisant l’abattage des chiens errants n’a pas tardé à faire réagir. Signé lundi par les préfets de l’Aube et de Haute-Marne pour lutter contre les attaques mortelles de troupeaux, le texte a provoqué le courroux des défenseurs des animaux.
La crainte d’abus
Marie-Christine Guerin est de ceux-là. Cette habitante de Saulcy n’accepte pas la décision des représentants de l’État. L’Auboise a lancé une pétition en ligne ainsi qu’une page Facebook qui réunit près de 400 « fans ». Son message est clair. L’arrêté autorisant l’abattage de ces animaux doit purement et simplement être annulé : « N’hésitez pas à contacter par mail ou courrier postal la préfecture et le préfet (ndlr : pour leur faire part de votre point de vue) » écrit celle qui dit « presque préférer les animaux aux humains ». Et d’ajouter : « Je vous demande de rester courtois, pas d’insulte ! » Elle-même propriétaire de chiens, la jeune femme âgée de 28 ans craint surtout les abus liés à ce « permis de tuer » : « Tout le monde n’aime pas les animaux. Je crains que certains en profitent pour abattre des chiens innocents ». Qu’importe que l’autorisation ne concerne que les cantons de Bar-sur-Aube et Soulaines-Dhuys, qu’elle soit uniquement réservée aux personnes habilitées et formées à ce type d’exercice (lieutenant de louveterie, ONCFS) et uniquement de 22 heures à 6 heures du matin : « On veut mettre ça sur le dos des chiens errants. Même si c’était le cas, il y a d’autres solutions pour résoudre le problème que de les tuer ». Sur la page Facebook créée spécialement, les commentaires des militants de la cause animale d’animaux se succèdent : « Toujours des solutions radicales et ridiculement inefficaces ! C’est déjà comme ça pour les chats. Allons y, tuons tout ce qui pourrait nous déranger. Révoltant ! (…) Les chiens errants perdus, non appartenant à un foyer ou sdf, aucun ne mérite la mort ! Il y en a marre ». La nuance apportée par la préfecture de l’Aube (lire ci-contre) devrait un peu calmer les ardents défenseurs du meilleur ami de l’homme. Pas des brebis…« Je crains que certains n’en profitent pour abattre des chiens innocents »
Préfecture de l’Aube : « La capture est privilégiée »
Contactée, la préfecture de l’Aube précise que l’abattage des chiens errants ne doit intervenir qu’en cas d’extrême nécessité : « C’est une mesure qui ne peut être appliquée que dans un cas extrême, seulement si l’animal est particulièrement agressif et dangereux. Dans le cas contraire, sa capture est privilégiée ». Selon la préfecture, le mode opératoire du prédateur varie en fonction des attaques : « La majorité des attaques est attribuée à des chiens. Dans d’autres cas, la griffe du loup n’est pas exclue. Mais on ne peut être sûr à 100 % tant que nous n’avons pas d’éléments formels. La piste d’un chien errant avec la rage n’est pas non plus écartée. Cela pourrait d’ailleurs expliquer certains comportements anormaux ». Après des opérations d’effarouchement, puis une phase de recherche de l’animal, les préfets pourraient, en cas d’absence de résultats et en présence de nouvelles attaques, ordonner une recherche dite « active » sous forme de battue. Une option qui n’est pas encore à l’ordre du jour.
Par Benoît SOILLY pour l’EST-ÉCLAIR
- See more at: http://www.cause-animale-nord.fr/?p=9288#sthash.virdMG5Z.dpuf
La crainte d’abus
Marie-Christine Guerin est de ceux-là. Cette habitante de Saulcy n’accepte pas la décision des représentants de l’État. L’Auboise a lancé une pétition en ligne ainsi qu’une page Facebook qui réunit près de 400 « fans ». Son message est clair. L’arrêté autorisant l’abattage de ces animaux doit purement et simplement être annulé : « N’hésitez pas à contacter par mail ou courrier postal la préfecture et le préfet (ndlr : pour leur faire part de votre point de vue) » écrit celle qui dit « presque préférer les animaux aux humains ». Et d’ajouter : « Je vous demande de rester courtois, pas d’insulte ! » Elle-même propriétaire de chiens, la jeune femme âgée de 28 ans craint surtout les abus liés à ce « permis de tuer » : « Tout le monde n’aime pas les animaux. Je crains que certains en profitent pour abattre des chiens innocents ». Qu’importe que l’autorisation ne concerne que les cantons de Bar-sur-Aube et Soulaines-Dhuys, qu’elle soit uniquement réservée aux personnes habilitées et formées à ce type d’exercice (lieutenant de louveterie, ONCFS) et uniquement de 22 heures à 6 heures du matin : « On veut mettre ça sur le dos des chiens errants. Même si c’était le cas, il y a d’autres solutions pour résoudre le problème que de les tuer ». Sur la page Facebook créée spécialement, les commentaires des militants de la cause animale d’animaux se succèdent : « Toujours des solutions radicales et ridiculement inefficaces ! C’est déjà comme ça pour les chats. Allons y, tuons tout ce qui pourrait nous déranger. Révoltant ! (…) Les chiens errants perdus, non appartenant à un foyer ou sdf, aucun ne mérite la mort ! Il y en a marre ». La nuance apportée par la préfecture de l’Aube (lire ci-contre) devrait un peu calmer les ardents défenseurs du meilleur ami de l’homme. Pas des brebis…« Je crains que certains n’en profitent pour abattre des chiens innocents »
Préfecture de l’Aube : « La capture est privilégiée »
- See more at: http://www.cause-animale-nord.fr/?p=9288#sthash.virdMG5Z.dpuf
CA SE PASSE EN FRANCE!!!
HORREUR : Abattage des chiens errants autorisé en Haute Marne et Aube
Annuler l’abattage des chiens errants la nuit en Haute Marne et Aube ! Signez et partagez en masse ! Merci
http://www.change.org/fr/pétitions/les-préfets-de-l-aube-et-de-la-haute-marne-annuler-l-abattage-des-chiens-errants-la-nuit
Les défenseurs des chiens errants montrent les crocs
Bar-sur-Aube- Les défenseurs de la cause animale s’insurgent contre l’abattage de chiens errants autorisé par la préfecture. Un cas « extrême » rappelle cette dernière
L’arrêté interpréfectoral autorisant l’abattage des chiens errants n’a pas tardé à faire réagir. Signé lundi par les préfets de l’Aube et de Haute-Marne pour lutter contre les attaques mortelles de troupeaux, le texte a provoqué le courroux des défenseurs des animaux.
La crainte d’abus
Marie-Christine Guerin est de ceux-là. Cette habitante de Saulcy n’accepte pas la décision des représentants de l’État. L’Auboise a lancé une pétition en ligne ainsi qu’une page Facebook qui réunit près de 400 « fans ». Son message est clair. L’arrêté autorisant l’abattage de ces animaux doit purement et simplement être annulé : « N’hésitez pas à contacter par mail ou courrier postal la préfecture et le préfet (ndlr : pour leur faire part de votre point de vue) » écrit celle qui dit « presque préférer les animaux aux humains ». Et d’ajouter : « Je vous demande de rester courtois, pas d’insulte ! » Elle-même propriétaire de chiens, la jeune femme âgée de 28 ans craint surtout les abus liés à ce « permis de tuer » : « Tout le monde n’aime pas les animaux. Je crains que certains en profitent pour abattre des chiens innocents ». Qu’importe que l’autorisation ne concerne que les cantons de Bar-sur-Aube et Soulaines-Dhuys, qu’elle soit uniquement réservée aux personnes habilitées et formées à ce type d’exercice (lieutenant de louveterie, ONCFS) et uniquement de 22 heures à 6 heures du matin : « On veut mettre ça sur le dos des chiens errants. Même si c’était le cas, il y a d’autres solutions pour résoudre le problème que de les tuer ». Sur la page Facebook créée spécialement, les commentaires des militants de la cause animale d’animaux se succèdent : « Toujours des solutions radicales et ridiculement inefficaces ! C’est déjà comme ça pour les chats. Allons y, tuons tout ce qui pourrait nous déranger. Révoltant ! (…) Les chiens errants perdus, non appartenant à un foyer ou sdf, aucun ne mérite la mort ! Il y en a marre ». La nuance apportée par la préfecture de l’Aube (lire ci-contre) devrait un peu calmer les ardents défenseurs du meilleur ami de l’homme. Pas des brebis…« Je crains que certains n’en profitent pour abattre des chiens innocents »
Préfecture de l’Aube : « La capture est privilégiée »
Contactée, la préfecture de l’Aube précise que l’abattage des chiens errants ne doit intervenir qu’en cas d’extrême nécessité : « C’est une mesure qui ne peut être appliquée que dans un cas extrême, seulement si l’animal est particulièrement agressif et dangereux. Dans le cas contraire, sa capture est privilégiée ». Selon la préfecture, le mode opératoire du prédateur varie en fonction des attaques : « La majorité des attaques est attribuée à des chiens. Dans d’autres cas, la griffe du loup n’est pas exclue. Mais on ne peut être sûr à 100 % tant que nous n’avons pas d’éléments formels. La piste d’un chien errant avec la rage n’est pas non plus écartée. Cela pourrait d’ailleurs expliquer certains comportements anormaux ». Après des opérations d’effarouchement, puis une phase de recherche de l’animal, les préfets pourraient, en cas d’absence de résultats et en présence de nouvelles attaques, ordonner une recherche dite « active » sous forme de battue. Une option qui n’est pas encore à l’ordre du jour.
Par Benoît SOILLY pour l’EST-ÉCLAIR
- See more at: http://www.cause-animale-nord.fr/?p=9288#sthash.virdMG5Z.dpuf

événement https://www.facebook.com/events/564887323572614/?fref=ts


http://m.champagne-ardenne.france3.fr/2013/09/02/attaques-de-moutons-l-abatage-des-chiens-errants-est-autorise-311059.html

et le lien vers la pétition pour stopper ces abus:
http://www.change.org/fr/p%C3%A9titions/les-pr%C3%A9fets-de-l-aube-et-de-la-haute-marne-annuler-l-abattage-des-chiens-errants-la-nuit






CA SE PASSE EN FRANCE!!!
HORREUR : Abattage des chiens errants autorisé en Haute Marne et Aube
Annuler l’abattage des chiens errants la nuit en Haute Marne et Aube ! Signez et partagez en masse ! Merci
http://www.change.org/fr/pétitions/les-préfets-de-l-aube-et-de-la-haute-marne-annuler-l-abattage-des-chiens-errants-la-nuit
Les défenseurs des chiens errants montrent les crocs
Bar-sur-Aube- Les défenseurs de la cause animale s’insurgent contre l’abattage de chiens errants autorisé par la préfecture. Un cas « extrême » rappelle cette dernière
L’arrêté interpréfectoral autorisant l’abattage des chiens errants n’a pas tardé à faire réagir. Signé lundi par les préfets de l’Aube et de Haute-Marne pour lutter contre les attaques mortelles de troupeaux, le texte a provoqué le courroux des défenseurs des animaux.
La crainte d’abus
Marie-Christine Guerin est de ceux-là. Cette habitante de Saulcy n’accepte pas la décision des représentants de l’État. L’Auboise a lancé une pétition en ligne ainsi qu’une page Facebook qui réunit près de 400 « fans ». Son message est clair. L’arrêté autorisant l’abattage de ces animaux doit purement et simplement être annulé : « N’hésitez pas à contacter par mail ou courrier postal la préfecture et le préfet (ndlr : pour leur faire part de votre point de vue) » écrit celle qui dit « presque préférer les animaux aux humains ». Et d’ajouter : « Je vous demande de rester courtois, pas d’insulte ! » Elle-même propriétaire de chiens, la jeune femme âgée de 28 ans craint surtout les abus liés à ce « permis de tuer » : « Tout le monde n’aime pas les animaux. Je crains que certains en profitent pour abattre des chiens innocents ». Qu’importe que l’autorisation ne concerne que les cantons de Bar-sur-Aube et Soulaines-Dhuys, qu’elle soit uniquement réservée aux personnes habilitées et formées à ce type d’exercice (lieutenant de louveterie, ONCFS) et uniquement de 22 heures à 6 heures du matin : « On veut mettre ça sur le dos des chiens errants. Même si c’était le cas, il y a d’autres solutions pour résoudre le problème que de les tuer ». Sur la page Facebook créée spécialement, les commentaires des militants de la cause animale d’animaux se succèdent : « Toujours des solutions radicales et ridiculement inefficaces ! C’est déjà comme ça pour les chats. Allons y, tuons tout ce qui pourrait nous déranger. Révoltant ! (…) Les chiens errants perdus, non appartenant à un foyer ou sdf, aucun ne mérite la mort ! Il y en a marre ». La nuance apportée par la préfecture de l’Aube (lire ci-contre) devrait un peu calmer les ardents défenseurs du meilleur ami de l’homme. Pas des brebis…« Je crains que certains n’en profitent pour abattre des chiens innocents »
Préfecture de l’Aube : « La capture est privilégiée »
Contactée, la préfecture de l’Aube précise que l’abattage des chiens errants ne doit intervenir qu’en cas d’extrême nécessité : « C’est une mesure qui ne peut être appliquée que dans un cas extrême, seulement si l’animal est particulièrement agressif et dangereux. Dans le cas contraire, sa capture est privilégiée ». Selon la préfecture, le mode opératoire du prédateur varie en fonction des attaques : « La majorité des attaques est attribuée à des chiens. Dans d’autres cas, la griffe du loup n’est pas exclue. Mais on ne peut être sûr à 100 % tant que nous n’avons pas d’éléments formels. La piste d’un chien errant avec la rage n’est pas non plus écartée. Cela pourrait d’ailleurs expliquer certains comportements anormaux ». Après des opérations d’effarouchement, puis une phase de recherche de l’animal, les préfets pourraient, en cas d’absence de résultats et en présence de nouvelles attaques, ordonner une recherche dite « active » sous forme de battue. Une option qui n’est pas encore à l’ordre du jour.
Par Benoît SOILLY pour l’EST-ÉCLAIR
- See more at: http://www.cause-animale-nord.fr/?p=9288#sthash.virdMG5Z.dpuf
CA SE PASSE EN FRANCE!!!
HORREUR : Abattage des chiens errants autorisé en Haute Marne et Aube
Annuler l’abattage des chiens errants la nuit en Haute Marne et Aube ! Signez et partagez en masse ! Merci
http://www.change.org/fr/pétitions/les-préfets-de-l-aube-et-de-la-haute-marne-annuler-l-abattage-des-chiens-errants-la-nuit
Les défenseurs des chiens errants montrent les crocs
Bar-sur-Aube- Les défenseurs de la cause animale s’insurgent contre l’abattage de chiens errants autorisé par la préfecture. Un cas « extrême » rappelle cette dernière
L’arrêté interpréfectoral autorisant l’abattage des chiens errants n’a pas tardé à faire réagir. Signé lundi par les préfets de l’Aube et de Haute-Marne pour lutter contre les attaques mortelles de troupeaux, le texte a provoqué le courroux des défenseurs des animaux.
La crainte d’abus
Marie-Christine Guerin est de ceux-là. Cette habitante de Saulcy n’accepte pas la décision des représentants de l’État. L’Auboise a lancé une pétition en ligne ainsi qu’une page Facebook qui réunit près de 400 « fans ». Son message est clair. L’arrêté autorisant l’abattage de ces animaux doit purement et simplement être annulé : « N’hésitez pas à contacter par mail ou courrier postal la préfecture et le préfet (ndlr : pour leur faire part de votre point de vue) » écrit celle qui dit « presque préférer les animaux aux humains ». Et d’ajouter : « Je vous demande de rester courtois, pas d’insulte ! » Elle-même propriétaire de chiens, la jeune femme âgée de 28 ans craint surtout les abus liés à ce « permis de tuer » : « Tout le monde n’aime pas les animaux. Je crains que certains en profitent pour abattre des chiens innocents ». Qu’importe que l’autorisation ne concerne que les cantons de Bar-sur-Aube et Soulaines-Dhuys, qu’elle soit uniquement réservée aux personnes habilitées et formées à ce type d’exercice (lieutenant de louveterie, ONCFS) et uniquement de 22 heures à 6 heures du matin : « On veut mettre ça sur le dos des chiens errants. Même si c’était le cas, il y a d’autres solutions pour résoudre le problème que de les tuer ». Sur la page Facebook créée spécialement, les commentaires des militants de la cause animale d’animaux se succèdent : « Toujours des solutions radicales et ridiculement inefficaces ! C’est déjà comme ça pour les chats. Allons y, tuons tout ce qui pourrait nous déranger. Révoltant ! (…) Les chiens errants perdus, non appartenant à un foyer ou sdf, aucun ne mérite la mort ! Il y en a marre ». La nuance apportée par la préfecture de l’Aube (lire ci-contre) devrait un peu calmer les ardents défenseurs du meilleur ami de l’homme. Pas des brebis…« Je crains que certains n’en profitent pour abattre des chiens innocents »
Préfecture de l’Aube : « La capture est privilégiée »
Contactée, la préfecture de l’Aube précise que l’abattage des chiens errants ne doit intervenir qu’en cas d’extrême nécessité : « C’est une mesure qui ne peut être appliquée que dans un cas extrême, seulement si l’animal est particulièrement agressif et dangereux. Dans le cas contraire, sa capture est privilégiée ». Selon la préfecture, le mode opératoire du prédateur varie en fonction des attaques : « La majorité des attaques est attribuée à des chiens. Dans d’autres cas, la griffe du loup n’est pas exclue. Mais on ne peut être sûr à 100 % tant que nous n’avons pas d’éléments formels. La piste d’un chien errant avec la rage n’est pas non plus écartée. Cela pourrait d’ailleurs expliquer certains comportements anormaux ». Après des opérations d’effarouchement, puis une phase de recherche de l’animal, les préfets pourraient, en cas d’absence de résultats et en présence de nouvelles attaques, ordonner une recherche dite « active » sous forme de battue. Une option qui n’est pas encore à l’ordre du jour.
Par Benoît SOILLY pour l’EST-ÉCLAIR
- See more at: http://www.cause-animale-nord.fr/?p=9288#sthash.virdMG5Z.dpuf
CA SE PASSE EN FRANCE!!!
HORREUR : Abattage des chiens errants autorisé en Haute Marne et Aube
Annuler l’abattage des chiens errants la nuit en Haute Marne et Aube ! Signez et partagez en masse ! Merci
http://www.change.org/fr/pétitions/les-préfets-de-l-aube-et-de-la-haute-marne-annuler-l-abattage-des-chiens-errants-la-nuit
Les défenseurs des chiens errants montrent les crocs
Bar-sur-Aube- Les défenseurs de la cause animale s’insurgent contre l’abattage de chiens errants autorisé par la préfecture. Un cas « extrême » rappelle cette dernière
L’arrêté interpréfectoral autorisant l’abattage des chiens errants n’a pas tardé à faire réagir. Signé lundi par les préfets de l’Aube et de Haute-Marne pour lutter contre les attaques mortelles de troupeaux, le texte a provoqué le courroux des défenseurs des animaux.
La crainte d’abus
Marie-Christine Guerin est de ceux-là. Cette habitante de Saulcy n’accepte pas la décision des représentants de l’État. L’Auboise a lancé une pétition en ligne ainsi qu’une page Facebook qui réunit près de 400 « fans ». Son message est clair. L’arrêté autorisant l’abattage de ces animaux doit purement et simplement être annulé : « N’hésitez pas à contacter par mail ou courrier postal la préfecture et le préfet (ndlr : pour leur faire part de votre point de vue) » écrit celle qui dit « presque préférer les animaux aux humains ». Et d’ajouter : « Je vous demande de rester courtois, pas d’insulte ! » Elle-même propriétaire de chiens, la jeune femme âgée de 28 ans craint surtout les abus liés à ce « permis de tuer » : « Tout le monde n’aime pas les animaux. Je crains que certains en profitent pour abattre des chiens innocents ». Qu’importe que l’autorisation ne concerne que les cantons de Bar-sur-Aube et Soulaines-Dhuys, qu’elle soit uniquement réservée aux personnes habilitées et formées à ce type d’exercice (lieutenant de louveterie, ONCFS) et uniquement de 22 heures à 6 heures du matin : « On veut mettre ça sur le dos des chiens errants. Même si c’était le cas, il y a d’autres solutions pour résoudre le problème que de les tuer ». Sur la page Facebook créée spécialement, les commentaires des militants de la cause animale d’animaux se succèdent : « Toujours des solutions radicales et ridiculement inefficaces ! C’est déjà comme ça pour les chats. Allons y, tuons tout ce qui pourrait nous déranger. Révoltant ! (…) Les chiens errants perdus, non appartenant à un foyer ou sdf, aucun ne mérite la mort ! Il y en a marre ». La nuance apportée par la préfecture de l’Aube (lire ci-contre) devrait un peu calmer les ardents défenseurs du meilleur ami de l’homme. Pas des brebis…« Je crains que certains n’en profitent pour abattre des chiens innocents »
Préfecture de l’Aube : « La capture est privilégiée »
Contactée, la préfecture de l’Aube précise que l’abattage des chiens errants ne doit intervenir qu’en cas d’extrême nécessité : « C’est une mesure qui ne peut être appliquée que dans un cas extrême, seulement si l’animal est particulièrement agressif et dangereux. Dans le cas contraire, sa capture est privilégiée ». Selon la préfecture, le mode opératoire du prédateur varie en fonction des attaques : « La majorité des attaques est attribuée à des chiens. Dans d’autres cas, la griffe du loup n’est pas exclue. Mais on ne peut être sûr à 100 % tant que nous n’avons pas d’éléments formels. La piste d’un chien errant avec la rage n’est pas non plus écartée. Cela pourrait d’ailleurs expliquer certains comportements anormaux ». Après des opérations d’effarouchement, puis une phase de recherche de l’animal, les préfets pourraient, en cas d’absence de résultats et en présence de nouvelles attaques, ordonner une recherche dite « active » sous forme de battue. Une option qui n’est pas encore à l’ordre du jour.
Par Benoît SOILLY pour l’EST-ÉCLAIR
- See more at: http://www.cause-animale-nord.fr/?p=9288#sthash.virdMG5Z.dpuf
CA SE PASSE EN FRANCE!!!
HORREUR : Abattage des chiens errants autorisé en Haute Marne et Aube
Annuler l’abattage des chiens errants la nuit en Haute Marne et Aube ! Signez et partagez en masse ! Merci
http://www.change.org/fr/pétitions/les-préfets-de-l-aube-et-de-la-haute-marne-annuler-l-abattage-des-chiens-errants-la-nuit
Les défenseurs des chiens errants montrent les crocs
Bar-sur-Aube- Les défenseurs de la cause animale s’insurgent contre l’abattage de chiens errants autorisé par la préfecture. Un cas « extrême » rappelle cette dernière
L’arrêté interpréfectoral autorisant l’abattage des chiens errants n’a pas tardé à faire réagir. Signé lundi par les préfets de l’Aube et de Haute-Marne pour lutter contre les attaques mortelles de troupeaux, le texte a provoqué le courroux des défenseurs des animaux.
La crainte d’abus
Marie-Christine Guerin est de ceux-là. Cette habitante de Saulcy n’accepte pas la décision des représentants de l’État. L’Auboise a lancé une pétition en ligne ainsi qu’une page Facebook qui réunit près de 400 « fans ». Son message est clair. L’arrêté autorisant l’abattage de ces animaux doit purement et simplement être annulé : « N’hésitez pas à contacter par mail ou courrier postal la préfecture et le préfet (ndlr : pour leur faire part de votre point de vue) » écrit celle qui dit « presque préférer les animaux aux humains ». Et d’ajouter : « Je vous demande de rester courtois, pas d’insulte ! » Elle-même propriétaire de chiens, la jeune femme âgée de 28 ans craint surtout les abus liés à ce « permis de tuer » : « Tout le monde n’aime pas les animaux. Je crains que certains en profitent pour abattre des chiens innocents ». Qu’importe que l’autorisation ne concerne que les cantons de Bar-sur-Aube et Soulaines-Dhuys, qu’elle soit uniquement réservée aux personnes habilitées et formées à ce type d’exercice (lieutenant de louveterie, ONCFS) et uniquement de 22 heures à 6 heures du matin : « On veut mettre ça sur le dos des chiens errants. Même si c’était le cas, il y a d’autres solutions pour résoudre le problème que de les tuer ». Sur la page Facebook créée spécialement, les commentaires des militants de la cause animale d’animaux se succèdent : « Toujours des solutions radicales et ridiculement inefficaces ! C’est déjà comme ça pour les chats. Allons y, tuons tout ce qui pourrait nous déranger. Révoltant ! (…) Les chiens errants perdus, non appartenant à un foyer ou sdf, aucun ne mérite la mort ! Il y en a marre ». La nuance apportée par la préfecture de l’Aube (lire ci-contre) devrait un peu calmer les ardents défenseurs du meilleur ami de l’homme. Pas des brebis…« Je crains que certains n’en profitent pour abattre des chiens innocents »
Préfecture de l’Aube : « La capture est privilégiée »
Contactée, la préfecture de l’Aube précise que l’abattage des chiens errants ne doit intervenir qu’en cas d’extrême nécessité : « C’est une mesure qui ne peut être appliquée que dans un cas extrême, seulement si l’animal est particulièrement agressif et dangereux. Dans le cas contraire, sa capture est privilégiée ». Selon la préfecture, le mode opératoire du prédateur varie en fonction des attaques : « La majorité des attaques est attribuée à des chiens. Dans d’autres cas, la griffe du loup n’est pas exclue. Mais on ne peut être sûr à 100 % tant que nous n’avons pas d’éléments formels. La piste d’un chien errant avec la rage n’est pas non plus écartée. Cela pourrait d’ailleurs expliquer certains comportements anormaux ». Après des opérations d’effarouchement, puis une phase de recherche de l’animal, les préfets pourraient, en cas d’absence de résultats et en présence de nouvelles attaques, ordonner une recherche dite « active » sous forme de battue. Une option qui n’est pas encore à l’ordre du jour.
Par Benoît SOILLY pour l’EST-ÉCLAIR
- See more at: http://www.cause-animale-nord.fr/?p=9288#sthash.virdMG5Z.dpuf
CA SE PASSE EN FRANCE!!!
HORREUR : Abattage des chiens errants autorisé en Haute Marne et Aube
Annuler l’abattage des chiens errants la nuit en Haute Marne et Aube ! Signez et partagez en masse ! Merci
http://www.change.org/fr/pétitions/les-préfets-de-l-aube-et-de-la-haute-marne-annuler-l-abattage-des-chiens-errants-la-nuit
Les défenseurs des chiens errants montrent les crocs
Bar-sur-Aube- Les défenseurs de la cause animale s’insurgent contre l’abattage de chiens errants autorisé par la préfecture. Un cas « extrême » rappelle cette dernière
L’arrêté interpréfectoral autorisant l’abattage des chiens errants n’a pas tardé à faire réagir. Signé lundi par les préfets de l’Aube et de Haute-Marne pour lutter contre les attaques mortelles de troupeaux, le texte a provoqué le courroux des défenseurs des animaux.
La crainte d’abus
Marie-Christine Guerin est de ceux-là. Cette habitante de Saulcy n’accepte pas la décision des représentants de l’État. L’Auboise a lancé une pétition en ligne ainsi qu’une page Facebook qui réunit près de 400 « fans ». Son message est clair. L’arrêté autorisant l’abattage de ces animaux doit purement et simplement être annulé : « N’hésitez pas à contacter par mail ou courrier postal la préfecture et le préfet (ndlr : pour leur faire part de votre point de vue) » écrit celle qui dit « presque préférer les animaux aux humains ». Et d’ajouter : « Je vous demande de rester courtois, pas d’insulte ! » Elle-même propriétaire de chiens, la jeune femme âgée de 28 ans craint surtout les abus liés à ce « permis de tuer » : « Tout le monde n’aime pas les animaux. Je crains que certains en profitent pour abattre des chiens innocents ». Qu’importe que l’autorisation ne concerne que les cantons de Bar-sur-Aube et Soulaines-Dhuys, qu’elle soit uniquement réservée aux personnes habilitées et formées à ce type d’exercice (lieutenant de louveterie, ONCFS) et uniquement de 22 heures à 6 heures du matin : « On veut mettre ça sur le dos des chiens errants. Même si c’était le cas, il y a d’autres solutions pour résoudre le problème que de les tuer ». Sur la page Facebook créée spécialement, les commentaires des militants de la cause animale d’animaux se succèdent : « Toujours des solutions radicales et ridiculement inefficaces ! C’est déjà comme ça pour les chats. Allons y, tuons tout ce qui pourrait nous déranger. Révoltant ! (…) Les chiens errants perdus, non appartenant à un foyer ou sdf, aucun ne mérite la mort ! Il y en a marre ». La nuance apportée par la préfecture de l’Aube (lire ci-contre) devrait un peu calmer les ardents défenseurs du meilleur ami de l’homme. Pas des brebis…« Je crains que certains n’en profitent pour abattre des chiens innocents »
Préfecture de l’Aube : « La capture est privilégiée »
Contactée, la préfecture de l’Aube précise que l’abattage des chiens errants ne doit intervenir qu’en cas d’extrême nécessité : « C’est une mesure qui ne peut être appliquée que dans un cas extrême, seulement si l’animal est particulièrement agressif et dangereux. Dans le cas contraire, sa capture est privilégiée ». Selon la préfecture, le mode opératoire du prédateur varie en fonction des attaques : « La majorité des attaques est attribuée à des chiens. Dans d’autres cas, la griffe du loup n’est pas exclue. Mais on ne peut être sûr à 100 % tant que nous n’avons pas d’éléments formels. La piste d’un chien errant avec la rage n’est pas non plus écartée. Cela pourrait d’ailleurs expliquer certains comportements anormaux ». Après des opérations d’effarouchement, puis une phase de recherche de l’animal, les préfets pourraient, en cas d’absence de résultats et en présence de nouvelles attaques, ordonner une recherche dite « active » sous forme de battue. Une option qui n’est pas encore à l’ordre du jour.
Par Benoît SOILLY pour l’EST-ÉCLAIR
- See more at: http://www.cause-animale-nord.fr/?p=9288#sthash.virdMG5Z.dpuf
avatar
nanon
Sorcière
Sorcière
Féminin
Nombre de messages : 8239
Age : 62
Localisation : la vicomte sur rance 22690
Emploi/loisirs : sans emploi les soins de mes animaux et passionnee de nature
Humeur : reveuse
Date d'inscription : 16/02/2012

Re: Pétition: Les Préfets de l’Aude et de Haute Marne autorisent l’abattage des chiens errants

le Mar 17 Sep 2013 - 19:26
deja signé, oui encore une horreur:pale:
avatar
sakura
Habitué
Habitué
Féminin
Nombre de messages : 5169
Age : 37
Localisation : Meillac
Emploi/loisirs : paramédical/ passionnée de tous nos compagnons poilus
Humeur : couci-couça
Date d'inscription : 19/06/2009

Re: Pétition: Les Préfets de l’Aude et de Haute Marne autorisent l’abattage des chiens errants

le Mar 17 Sep 2013 - 19:30
bon souci avec mon pc ce soir... je n'arrivais à voir mes copier/coller mais apparement ça a marché, même trop si qq'un veut bien retirer le texte en triple, merci rougi
avatar
Kristine
Accro au forum !
Accro au forum !
Féminin
Nombre de messages : 3147
Age : 58
Localisation : Rennes
Emploi/loisirs : Chiens/chats
Date d'inscription : 30/01/2010
http://www.betesdescene.asso.fr

Re: Pétition: Les Préfets de l’Aude et de Haute Marne autorisent l’abattage des chiens errants

le Mar 17 Sep 2013 - 19:45
Signé
avatar
Oriane
Palme Dog fou
Palme Dog fou
Féminin
Nombre de messages : 1630
Age : 31
Localisation : 35 Servon
Emploi/loisirs : administrative dans le transport routier / bénévolat SPA, balades en forêt
Date d'inscription : 14/04/2012

Re: Pétition: Les Préfets de l’Aude et de Haute Marne autorisent l’abattage des chiens errants

le Mar 17 Sep 2013 - 19:50
Signé
avatar
Gribouille44
Corniaud
Corniaud
Féminin
Nombre de messages : 3937
Age : 45
Localisation : St André des Eaux (44)
Emploi/loisirs : Aide Médico psychologique/ adore ma chienne Arielle et mon âne Kiwi
Humeur : Selon la météo
Date d'inscription : 14/04/2013

Re: Pétition: Les Préfets de l’Aude et de Haute Marne autorisent l’abattage des chiens errants

le Mar 17 Sep 2013 - 20:03
Signé
avatar
annaïk
Habitué
Habitué
Féminin
Nombre de messages : 1754
Age : 62
Localisation : Lalleu
Emploi/loisirs : animaux, nature , musique , lecture
Humeur : Optimiste .... souvent ... malgré tout !!!
Date d'inscription : 18/08/2011

Re: Pétition: Les Préfets de l’Aude et de Haute Marne autorisent l’abattage des chiens errants

le Mer 18 Sep 2013 - 19:58
Signé aussi
avatar
pépite
Habitué
Habitué
Féminin
Nombre de messages : 3082
Age : 42
Localisation : 29 (proche Morlaix)
Emploi/loisirs : intérimaire
Date d'inscription : 30/09/2012

Re: Pétition: Les Préfets de l’Aude et de Haute Marne autorisent l’abattage des chiens errants

le Mer 18 Sep 2013 - 20:43
signé
avatar
inky
Dalmatien
Dalmatien
Féminin
Nombre de messages : 1020
Age : 63
Localisation : 35
Emploi/loisirs : chevaux chiens chats lecture
Humeur : belle
Date d'inscription : 23/08/2011

Re: Pétition: Les Préfets de l’Aude et de Haute Marne autorisent l’abattage des chiens errants

le Mer 18 Sep 2013 - 20:50
J'ai essaye cet après-midi et ce soir et ma signature ne passe pas!!!

Ça m'énerve !!!!
avatar
MIMIALEX
Dalmatien
Dalmatien
Féminin
Nombre de messages : 1352
Age : 36
Localisation : 35
Emploi/loisirs : En congé parental.
Date d'inscription : 28/10/2012

Re: Pétition: Les Préfets de l’Aude et de Haute Marne autorisent l’abattage des chiens errants

le Mer 18 Sep 2013 - 21:38
Signé
avatar
marysevinadile
Tu m'touche, j'te bouffe !
Tu m'touche, j'te bouffe !
Féminin
Nombre de messages : 2767
Age : 63
Localisation : irodouer
Emploi/loisirs : infirmière/randonnées
Humeur : un peu asociale par économie d'énergie
Date d'inscription : 15/01/2013

Re: Pétition: Les Préfets de l’Aude et de Haute Marne autorisent l’abattage des chiens errants

le Ven 20 Sep 2013 - 1:17
@Inky: as-tu bien rempli les cases demandées?


 peut-être tu l'as déjà signée?
avatar
cocobrunch
Habitué
Habitué
Féminin
Nombre de messages : 8350
Age : 41
Localisation : quimper
Emploi/loisirs : auxiliaire de vie
Humeur : je déteste la méchanceté gratuite ou la profit d'autrui
Date d'inscription : 15/09/2011

Re: Pétition: Les Préfets de l’Aude et de Haute Marne autorisent l’abattage des chiens errants

le Lun 20 Jan 2014 - 17:01
tjrs d'actualité ?  Ange
Contenu sponsorisé

Re: Pétition: Les Préfets de l’Aude et de Haute Marne autorisent l’abattage des chiens errants

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum